Bibouille

Châteaux de légendes

Publié le 18/05/2016 | Actualités

Les châteaux forts jalonnent les paysages, nous plongent dans l’histoire de l’Alsace et charrient un imaginaire qu’il faut non seulement investir mais également préserver. Partir à la rencontre des ces bâtisses qui se dressent encore sous nos yeux et qui nous racontent bien des légendes… C’est ce que nous vous invitons à faire à travers ce grand angle !

 

L’histoire de l’Alsace (à l’instar des autres régions de France) n’est pas un long fleuve tranquille, le statut particulier de notre région l’est depuis ses débuts. L’influence sur la région se partage entre de grandes familles, les comtes d’Eguisheim, les Werde ou Oettigen, les Lichtenberg, les Habsbourg…
Autant de noms qui ont subsisté et que l’on retrouve rattachés aux noms des châteaux forts qui jalonnent l’Alsace.

Les querelles de pouvoir, les guerres, succèdent à la « Paix des Alsaciens » une série de règles de bonne conduite à l’égard des civils et des gens d’Eglise, établies par Bruno d’Eguisheim devenu le Pape Léon IX. À cette époque, les châteaux forts symbolisent le pouvoir et la richesse de leurs

C’est la guerre de Trente ans et celle menée par Louis XIV qui transforment le paysage castral alsacien : on assiste à la destruction ou à la restructuration de nombreux châteaux qui avaient résisté aux assauts jusque-là. Saviez-vous que la plaine d’Alsace avait été occupée par l’armée suédoise ? Responsable elle aussi, de la destruction de nombreux châteaux forts (laissés à l’abandon depuis longtemps pour la plupart).

Ainsi il ne reste que peu de châteaux intacts, toutefois les ruines encore debout livrent à qui sait les observer, de nombreuses indications : les marques de tâcherons, qui permettent de reconnaître le corps de métier de l’ouvrier qui a travaillé à la construction de l’édifice, les armoiries, l’architecture qui permet de savoir si le château avait une fonction défensive ou d’habitation, son lieu d’implantation etc.

 

La légende de Bruno d’Eguisheim
« Bruno d’Eguisheim, rentrant d’un long voyage, cheminait vers le château familial. Après une journée de marche épuisante, le soir venu, il se coucha sous un arbre. Dans la nuit, le Malin, sous l’aspect d’un crapaud géant, rampa vers lui et lui cracha au visage. Mortellement atteint, Bruno d’Eguisheim ne dut son salut qu’à l’intervention de Saint-Benoît. Par la suite, Bruno devint pape sous le nom de Léon IX. »
In Bestiaire Alsacien, Tome 1, Alain Klauss, bf éditions, 2013

 

À LA DÉCOUVERTE DU CHATEAU DE HOHENBOURG
Construit au milieu du XIII ème siècle ce château aurait appartenu aux Fleckenstein. C’est le château le plus élevé des Vosges (553 mètres d’altitude). Il est transformé au XVI ème par François de Sickingen qui lui adjoint une avancée en forme de fer à cheval pour les besoins défensifs du château. Observez bien la porte d’entrée et la tourelle d’escalier vous y découvrirez les armoiries des Sickingen. Vous jouirez d’une vue imprenable sur les Vosges du Nord et découvrirez une imposante table d’orientation.

Pour y accéder :
Suivre le rectangle rouge (le chemin creux)(GR 53) ou le triangle rouge (le sentier des roches, plus abrupte). Démarrez depuis le site d’accueil (P’tit Fleck). Vous atteignez le col du Hohenbourg (comptez une vingtaine de minutes). Suivez le chemin forestier (rectangle rouge- blanc- rouge) jusqu’au Maidenbrunne et montez à droite vers le Hohenbourg (vous trouverez une indication à ce croisement). Comptez une bonne demi heure pour arriver à destination.

Infos pratiques :
Entrée libre / animaux acceptés
Wingen (67)
www.tourisme-nordalsace.fr
T. 03 88 90 77 50

 

La légende de la dame blanche du Hohenbourg
C’est au pied d’une source, celle du Maïdebrunne que se noue l’histoire d’amour d’Edwige et Robert. Robert sauve la vie d’Edwige, mais leurs familles se détestent. Ils se retrouvent en cachette près de la source et savourent là, tout leur amour. Surpris par le père de la demoiselle, Robert meurt sous son épée et Edwige ne survit pas à son chagrin. Il paraît que depuis ce jour funeste, deux touffes de « Vergissmi nit » (« ne m’oublie pas » en alsacien est le nom donné au myosotis) poussent au pied du Maïdebrunne et que si l’on s’attarde à la tombée de la nuit, on aperçoit Edwige et l’on entend sa douce plainte.

 

AUTOUR DU CHÂTEAU DU HOHENBOURG… DES BALADES !
Ce château fait partie du circuit des quatre châteaux, qui réunit dans une belle randonnée. Comptez trois à quatre heures de marche (vous parcourrez une distance de dix kilomètres). Elle s’amorce depuis le parking du Fleckenstein (accès payant, comptez 1h de visite), puis se poursuit avec le Loewenstein, construit au XIIIe siècle et abandonné à la fin du XVe siècle mais qui présente encore d’intéressants vestiges (il se trouve à quelques minutes du Hohenbourg). Du côté allemand, vous pourrez découvrir le Wegelnburg. Sans oublier l’aire de jeux médiévale du Gimbelhof. Possibilité de casser la croûte au Fleckenstein et au Gimbelhof.

Itinéraire :
Prenez le sentier des charbonniers balisé rouge-blanc-rouge jusqu’au château fort de Fleckenstein, puis prenez le balisage triangle rouge par le sentier des roches (attention chemin assez escarpé et pentu) ou préférez le rectangle rouge (par temps humide) jusqu’au col de Hohenbourg. Poursuivez le sentier balisé rouge-blanc-rouge qui mène aux ruines du Loewenstein, puis à quelques minutes celles du Hohenbourg. Continuez sur le sentier rouge-blanc- rouge en descendant vers le Nord jusqu’à la frontière et le col de Hohenbourg et suivez le disque rouge jusqu’au Gimbelhof.

Plan château (2)

 

Recommandation  utile de l’association des Châteaux forts d’Alsace : « La visite de château s’effectue sous votre entière responsabilité. Les ruines sont fragiles, faites attention où vous marchez. Pour permettre à tous d’en profiter et garantir votre sécurité, merci de ne pas escalader les murs ni arracher ou déplacer de pierres, ne pas vous approcher du vide et bien surveiller vos enfants… Bonne visite.
www.chateauxfortsalsace.com

 

LE MUSÉE DU SCEAU
En voilà une façon originale de découvrir l’Histoire de la région ! Situé à la Petite Pierre, ce musée atypique, créé par le passionné Charles Haudot, peut nous faire penser à une poupée russe, tant une chose en recèle une autre qui elle-même en recèle une autre… Non seulement vous saurez tout sur : les sceaux (ces marques d’autorité ou de propriété authentifiant un acte public ou privé) et les armoiries (emblèmes en couleurs, propres à une famille, à une communauté définis selon des règles précises, celles du blason). Mais de surcroît, vous en apprendrez bien plus encore sur la façon dont vivaient les Alsaciens (mais pas que) à cette époque. Toutes les pièces présentées sont des mines d’informations sur les us et coutumes de l’époque (les corporations, les ordres de la chevalerie, les localités, etc.) !
À visiter également à la Petite Pierre, le musée des Springerle qui affiche une collection impressionnante de moules et autres ustensiles en rapport avec ces petits gâteaux à l’anis et les Lebkuchen (pains d’épices). Des visites guidées sont proposées et une scène en plein air accueille des spectacles durant les beaux jours.

Infos pratiques :
Musée du Sceau et musée des Springerle
La Petite Pierre (67)
Chapelle Saint-Louis
T. 03 88 70 48 65

http://musee.sceaualsacien.pagesperso-orange.fr

 

 Crédit image : ADT 67

Partager cet article  

Mais encore

Beaux, drôles et intelligents

Ils sont beaux, très beaux. Drôles, intelligents, assez spéciaux et (presque) tout chaud. Trois livres pour apprendre, comprendre, découvrir, sourire, rire,…

Beaux, drôles et intelligents

20/05/2015 | Actualités
Des livres quand ça givre !

Brrr, il fait froid, il fait gris : pas de doute l’hiver est bien là ! Et plutôt que de…

Des livres quand ça givre !

31/10/2016 | Actualités
La nature s’offre à tous

La Maison de la Nature du Ried et de l’Alsace centrale a tout dernièrement fait l’acquisition d’une joëlette. Mais au…

La nature s’offre à tous

Au coeur du patrimoine : les métiers d’art

À Andlau, les savoir-faire régionaux sont mis à l’honneur, tout particulièrement ceux liés aux arts du feu… Et que ça chauffe…

Au coeur du patrimoine : les métiers d’art

15/05/2015 | Actualités
Des Berthe et des pas mûrs

Vous ne risquez pas d’être déçu en poussant les portes de ce tout nouvel espace dépôt-vente dédié à l’enfant (0-16ans)…

Des Berthe et des pas mûrs

11/04/2017 | Actualités
L’hiver en spectacle : L’illiade

Pour cette fin d’année 2020, l’hiver alsacien sera particulièrement animé. Laissez-vous embarquer par la magie de vieux contes revisités, de…

L’hiver en spectacle : L’illiade

05/01/2021 | Actualités
Sentier nature entre l’Écomusée et le Parc du Petit Prince

Pour marquer la saison 2016 et proposer à leurs visiteurs un voyage exceptionnel dans le Temps et dans l’Espace, l’Écomusée…

Sentier nature entre l’Écomusée et le Parc du Petit Prince

31/03/2016 | Actualités
Musica 2015 : Le fun des oufs

Musica 2015 : Le fun des oufs Tout public – Gratuit À l’occasion du week-end de clôture des temps forts…

Musica 2015 : Le fun des oufs

04/09/2015 | Actualités
Les Bibliothèques Idéales

Les Bibliothèques Idéales Tout public Comme chaque année, la rentrée est rythmée par les Bibliothèques Idéales, véritable fête de la…

Les Bibliothèques Idéales

DOUCEURS HIVERNALES

  Dans un monde qui laisse peu de place aux rêveurs et alors que notre quotidien prend parfois des teintes…

DOUCEURS HIVERNALES

04/01/2017 | Actualités
Sur les chapeaux de roues !

Le printemps est là, c’est l’heure de ressortir les vélos et autres engins à deux roues, sans oublier ses plus…

Sur les chapeaux de roues !

15/05/2015 | Actualités
Le Brouhaharium

Le Brouhaharium Tout public – Animation À partir de 19 manipulations sonores insolites, les enfants explorent et appréhendent les bruits…

Le Brouhaharium

04/09/2015 | Actualités
Les Giboulées et les arts de la marionnette

Les Giboulées, petit voyage dans le temps En 1975 André Pomarat (ancien élève émérite du Centre Dramatique de l’Est qui…

Les Giboulées et les arts de la marionnette

08/03/2016 | Actualités
La dresseuse de légumes

La dresseuse de légumes Tout public Imaginez un étal de marché peu ordinaire : un poivron poivrot, des tomates acrobates,…

La dresseuse de légumes

04/09/2015 | Actualités
Tous au château du Lichtenberg !

À vous la vie de château ! – Partie 1 : Le Château du Lichtenberg Le premier mai annonce la…

Tous au château du Lichtenberg !

22/05/2015 | Actualités
L’hiver en spectacle : Le festival du livre de Colmar

Pour cette fin d’année 2020, l’hiver alsacien sera particulièrement animé. Laissez-vous embarquer par la magie de vieux contes revisités, de…

L’hiver en spectacle : Le festival du livre de Colmar

27/10/2020 | Actualités
Les docks d’été

…………………………………………………………………………………………… Pourquoi partir à l’autre bout de la France – ou du monde – lors que les thermomètres s’affolent et…

Les docks d’été

12/07/2017 | Actualités
NAMASTÉ INDIA !

NAMASTÉ INDIA ! À la rentrée, la Foirée Européenne de Strasbourg prolonge encore un peu les vacances et vous invite pour…

NAMASTÉ INDIA !

04/09/2015 | Actualités