ÉLOGE DE LA FARCE

Publié le 23/02/2023 | Grand angle

À l’heure du poisson d’avril, nous avons décidé de suivre les traces de l’esprit facétieux qui ricane après une bonne blague. Paul Eluard racontait : « quand nous rions, nous nous vidons et le vent passe en nous ». Ça tombe bien, il fait moins froid : ouvrons grand nos fenêtres !

DE TOUT TEMPS, ON SE MOQUE

Comment une farce est devenue une tradition ? Il faut croire que les pitres aussi ont écrit l’Histoire.

 

 

L’emploi du terme « poisson d’avril » pour désigner une « tromperie, mystification traditionnelle du 1er avril » n’est attesté qu’au XVIIe siècle : sa plus ancienne occurrence connue se trouve dans La Vie de Charles V, duc de Lorraine de Jean de Labrune, daté de 1691. L’expression entre dans le Dictionnaire de l’Académie française en 1718 par l’intermédiaire de la locution « donner un poisson d’avril » qui signifie « obliger quelqu’un à faire quelque démarche inutile pour avoir lieu de se moquer de lui ».

Cependant, la tradition festive des farces et autres plaisanteries existe dans plusieurs cultures depuis l’Antiquité et le Moyen Âge, en particulier dans la Rome antique. En effet, les Romains fêtaient chaque 25 mars l’Hilaria (oui, comme « hilarant »), une fête religieuse placée sous le signe de l’équinoxe de printemps. Il était alors coutume de faire des farces et des satires au cours de défilés costumés en l’honneur d’Attis et Cybèle.

Faire de la bouffonnerie une tradition, c’était aussi le cas lors de la Fête des Fous, à la réputation mitigée. Fin décembre, les ecclésiastes élisaient le pape des fous, l’évêque-fou ou l’abbé-fou et s’adonnaient à toutes sortes de grivoiseries : masqués et travestis de la manière la plus folle, ils dansaient en entrant dans le choeur et chantaient des chansons osbcènes, jusqu’à ce que Richelieu y mette un terme quelques siècles plus tard. On l’appelait aussi fête de l’âne (en honneur à l’âne qui porta Jésus lors de son entrée à Jérusalem), fête des Diacres-Saouls, des Cornards… ou encore fête des Libertés de décembre – un nom qui en dit long.

 

 

LA FARCE INTERNATIONALE

 

S’il y a des types d’humour particuliers à certaines cultures (on pense notamment à l’humour anglais), la farce, elle, semble être de toutes les identités, comme un petit ciment humain. Micro-tour d’horizon.

 

 

En Russie, dans les premiers jours chauds (qui commencent approximativement au début du mois d’avril), les anciens Slaves sortaient pour « effrayer » l’hiver. Ils s’habillaient de peaux d’animaux, portaient des masques et mettaient en scène des présentations bruyantes accompagnées de rires.

En Écosse, depuis le XVIIIe siècle, peut-être même avant, Gowk Day était, pour des générations d’écossais, une journée de farces, de blagues et de courses-poursuites échevelées. Le « Gowk » est en Scots (langague des Lowlands) mais également un mot familier pour un imbécile. Le mauvais tour consiste principalement ce jour-là à envoyer quelqu’un remplir une mission absurde, comme par exemple aller acheter de l’huile de coude en pharmacie.

En Inde, c’est la fête des couleurs : la Holi. Elle célèbre avec force faste, farces et attrapes, l’arrivée du printemps. Ce jour-là, femme, homme, pauvre et riche sont égaux. Chacun s’approvisionne en munitions chromatiques – ballons remplis d’eau colorée et poudre teintée appelée gulal. Le jour J, dans les rues, tout le monde s’asperge de couleurs, et des équipes arrêtent même les bus ou les rickshaw pour lancer des couleurs sur les passagers.

 

DANS LES MÉTIERS

Chez les menuisiers, on envoyait l’apprenti chercher « la varlope à renfler le bois », le «rabot à dents » ou «la mèche à trous carrés » ; chez les typographes, l’apprenti réclamait par tout l’atelier « la pierre à aiguiser le composteur ». Dans les casernes, il se trouvait toujours quelque naïf qu’on envoyait au bureau du chef demander « la corde à couper le vent » ou « la clef du champ des manœuvres ».

 

 

 

Partager cet article  

Mais encore

C’EST UN JEU D’ENFANT

On ne le répétera plus, l’enfant grandit et apprend en jouant. C’est par le jeu qu’il assimile des règles, comprend…

C’EST UN JEU D’ENFANT

06/09/2023 | Grand angle
« Rêver l’école »

Ce que nos auteurs et autrices complices imaginent quand ils se surprennent à rêver.   GRIMPER AUX ARBRES par Nicolas…

« Rêver l’école »

03/09/2021 | Grand angle
BAVARDAGES

Prendre le temps de discuter, avec soi-même et avec l’autre, nécessite tout un art dont l’écoute et le silence sont…

BAVARDAGES

02/09/2022 | Grand angle
Le cosmos à hauteur d’enfants

Du 3 au 13 juin, L’Ososphère dépose place du Château et dans la cathédrale le Cosmos District : une base…

Le cosmos à hauteur d’enfants

17/06/2021 | Grand angle
SPÉCIAL NEIGE

Sortir… S’aérer l’esprit et le corps, profiter de ce décor à couper le souffle que nous offre notre belle région…

SPÉCIAL NEIGE

07/01/2019 | Actualités, Grand angle
Les Vosges en vogue

Le solstice d’été sonne à la porte et en marge des parcs et des gravières, Bibouille vous propose de passer…

Les Vosges en vogue

09/05/2019 | Grand angle
DANS LA FORÊT PROFONDE

Depuis des millénaires, la forêt traverse nos imaginaires et participe de nos histoires communes. Théâtre de mythes, contes et autres…

DANS LA FORÊT PROFONDE

12/05/2022 | Grand angle
Prima Vera

« Venez, je veux aimer, être juste, être doux, Croire, remercier confusément les choses , (…) Ô printemps ! bois…

Prima Vera

05/03/2020 | Grand angle
L’ALSACE MET LE PAQUET

Il est temps d’allumer les lanternes et de déambuler dans les différents Noëls proposés en terre alsacienne, entre traditions magiques…

L’ALSACE MET LE PAQUET

05/11/2021 | Grand angle
L’ART, C’EST CE QUI REND LA VIE PLUS INTÉRESSANTE QUE L’ART

Robert Filliou   Pour le grand retour de la saison culturelle, Bibouille vous propose d’aborder, via des grandes pistes de…

L’ART, C’EST CE QUI REND LA VIE PLUS INTÉRESSANTE QUE L’ART

03/09/2020 | Grand angle
VERTIGE

On n’est pas un magazine de décoration d’intérieur. On n’est pas davantage un magazine de jardinage. Pour autant, en ces…

VERTIGE

05/01/2021 | Grand angle
Tout Schuss des Vosges au Donon !

C’est parti pour les activités en famille à la neige ! Avec une météo capricieuse, il vaut mieux ne pas prendre…

Tout Schuss des Vosges au Donon !

04/01/2017 | Grand angle
APPELLE-MOI POÉSIE

On sait pas pourquoi, au printemps, on a décidé qu’il y aurait la journée de la poésieet la journée du…

APPELLE-MOI POÉSIE

06/03/2024 | Grand angle
L’arche de Papy Guy

Psst… Papy Guy est de retour avec un nouveau projet !   On ne vous le présente plus, vous connaissez…

L’arche de Papy Guy

17/06/2021 | Grand angle
Pâques ou pas cap’ ?

Pour certain·es, Pâque(s) est un jardin où, enfant, l’on cherchait des oeufs en chocolat. Pour d’autres, c’est un gâteau en…

Pâques ou pas cap’ ?

04/03/2019 | Grand angle
À table !

Les réjouissances de fin d’année riment avec délices et on peut dire qu’en Alsace on a de la chance car…

À table !

21/11/2017 | Grand angle
MARCHÉ DE NOËL OFF

Le rendez-vous de Noël de l’ESS (économie sociale et so- lidaire) revient place Grimmeissen ! Covid oblige, l’année dernière le…

MARCHÉ DE NOËL OFF

05/11/2021 | Grand angle
Planètes alignées

Après les plantes (cf. Bibouille n. 101), pourquoi pas l’astronomie ? C’est que les mois de mars et avril et…

Planètes alignées

26/02/2021 | Grand angle