Bibouille

VERTIGE

Publié le 05/01/2021 | Grand angle

On n’est pas un magazine de décoration d’intérieur. On n’est pas davantage un magazine de jardinage.

Pour autant, en ces temps de disette sociale et d’avenir-à-peu-près, accueillir chez soi des individus faits de feuilles et de racines dont les seuls besoins se réduisent à de l’eau, de la lumière et quelques compliments (oui, oui !), peut se révéler une inégalable source de joie. En bonus, ça éduque les enfants et leur apprend à s’occuper d’un autre être vivant.

C’est parti !

COMMENT CHOISIR ?

LES PLANTES FRILEUSES

En hiver, on allume le chauffage, sauf si on a une isolation incroyable ou qu’on se lance dans l’ascétisme. Malheureusement, beau- coup de plantes souffrent de la chaleur diffusée par les radiateurs ou les cheminées. Voici quelques frileuses que ça ne dérange pas plus que ça.

L’HOYA : L’Hoya ne donne pas d’importance à la chaleur, c’est une liane qui forme des tiges retombantes longues jusqu’à 1 mètre ! Ses fleurs délicates paraissent être faites en porcelaine.

LE YUCCA : Ou encore : Yucca elephantipes ou yucca géant. Le yucca est une plante toxique pour les animaux domestiques. Il ferait partie en revanche des plantes dépolluantes, notamment contre le monoxyde de carbone.

LE SAINTPAULIA : Ou encore : Violette du Cap. Le saintpaulia se cultive en intérieur seulement, dans un environnement où la température est comprise entre 18 et 25 °C.

LES PLANTES DROMADAIRES

En plein cagnard à plus de 45°C, le droma- daire peut passer plus d’une semaine sans boire une goutte d’eau. Et non, sa bosse n’est pas remplie d’eau (mais ceci est un autre sujet). C’est pareil pour certaines plantes. Une qualité qui se révèle pratique pour les novices, les étourdis, ou celles et ceux qui partent souvent de chez eux.

L’ÉPINE DU CHRIST : Ou encore : Couronne d’épines, Paliure épineux, Argalon L’hiver, vous ne l’arroserez pratiquement pas !

LA CEROPEGIA WOODII : Ou plus simplement Ceropegia. Une curieuse plante grasse dont les petites feuilles en cœur, aux reflets argentés, sont alignées sur de longues tiges fines et pendantes. Idéale au rebord d’un haut meuble !

LES TRADESCANTIA ET SCINDAPSUS : Ce sont les incontournables « misères » de nos grands-mères, se disputant les étagères et rebords de fenêtre. Multipliez aisément leurs tiges dans un verre d’eau pour en faire profiter voisins et amis.

LES PLANTES ANTI-ENFANTS

(Et du coup, généralement, anti-animaux domestiques). La nature n’est pas à notre service et la nature est bien faite. Mélangez ces deux phrases et ça donne tout un tas de plantes d’intérieur dites « toxiques » qu’il vaut mieux éviter si vous avez des enfants en bas âge prêts à boulotter tout ce qui passe au niveau de leur bouche.

LA SANSEVERIA : Ou encore : Langue de belle-mère. Un grand classique des plantes dites « increvables », la langue de belle-mère peut survivre à à peu près tout mais ceux qui essaient de la manger n’y survivront pas.

LE CALADIUM : Ou encore : Oreille d’éléphant. En cas d’ingestion, le caladium provoque des brûlures graves de la bouche voire une suffocation. La nature a ses règles que la raison ne doit pas ignorer !

L’ALOE VERA : Si plein de vertus soit-il pour les adultes (en crème, en jus, etc), ses vices se disputent pour les enfants. Éruptions cutanées, inflammations… On vous passe les détails. …Et plein d’autres, n’hésitez pas à vous renseigner, et oubliez le laurier rose !

LES PLANTES VAMPIRES

Certaines plantes n’ont pas besoin de beau- coup de lumière. C’est pratique quand on n’a pas tous les moyens de s’offrir un duplex avec baie vitrée.

LE DRACAENA : Ou encore : Arbre du dragon, dragonnier, sang de dragon. Il vient des îles et symbolise la défense. Il en existe plus de 40 espèces !

LE PÉPÉROMIAS : Le pépéromias cultive de larges feuilles qui déclinent différents tons de vert. Une lumière douce lui convient pour se développer. En effet, ses feuilles délicates craignent une exposition directe du soleil.

L’ADIANTUM FRAGRANS : Les fougères aiment l’ombre, l’humidité et la fraîcheur. L’Adiantum fragrans ne fait pas exception à la règle. Cette plante qu’on surnomme les cheveux de Vénus sera parfaite dans une salle de bains sans fenêtre !

LES PLANTES QUI NE MANQUENT PAS D’AIR

Les facultés de dépollution des plantes d’intérieur sont connues depuis 1989. Bill Wolverton, un ingénieur de la Nasa, fut le premier à étudier la capacité d’absorption de plusieurs composés chimiques par les végétaux. Ses recherches ont contribué à établir la notion de qualité de l’air intérieur.

LE CHLOROPHYTUM COMOSUM : Ou encore : chlorophytum. Partie aérienne, racine et tubercule… toute la plante est dépolluante et supporte toutes les conditions de culture. Un champion !

LE LIERRE : En plus d’être beau et résistant, le lierre s’avère redouta- blement efficace. Vous pouvez en mettre dans toutes les pièces de la maison.

L’ANTHURIUM ANDRAEANUM : Ou anthurium tout court. La Nasa le classe en deuxième position pour la dépollution de l’ammoniac, rien que ça.

 

• OÙ LES TROUVER ?

Privilégiez les boutures entre voisins et amis (rien de plus simple et YouTube regorge de tutos explicatifs) car encore une fois la nature est bien faite ! Sinon, sont régulièrement organisés des marchés aux plantes dans les villes et villages, à des prix tout doux.

ARROSAGE

• Enfoncez votre index (ou un autre doigt, peu importe…) jusqu’à la moitié dans la terre. Si la terre est sèche, c’est qu’il est l’heure d’arroser.

• La plupart des plantes ne supportent pas l’eau stagnante. Pensez à vérifier qu’il n’en reste pas dans le fond des pots !

Partager cet article  

Mais encore

ÉCLATS D’HIVER

Obstinément, la terre tourne autour du soleil et l’hiver touche terre. La nature se cache, protège les germes. La saison…

ÉCLATS D’HIVER

28/10/2019 | Grand angle
Le Haut-Koenigsbourg, trésors insoupçonnés…

Pour les amoureux d’Histoire et d’Archéologie… – Accompagnés d’adultes – Le Haut-Koenigsbourg ouvre les portes de sa forteresse pour une…

Le Haut-Koenigsbourg, trésors insoupçonnés…

07/01/2019 | Actualités, Grand angle
Noël au balcon

Cette année pour les fêtes de fin d’année, on chausse ses bottes, on enfile son écharpe et son bonnet et…

Noël au balcon

02/11/2016 | Grand angle
Tout Schuss des Vosges au Donon !

C’est parti pour les activités en famille à la neige ! Avec une météo capricieuse, il vaut mieux ne pas prendre…

Tout Schuss des Vosges au Donon !

04/01/2017 | Grand angle
Sa Majesté Carnaval

Haut les masques et bal de couleurs, souvent synonyme de chars et de confettis, sa majesté Carnaval est avant tout…

Sa Majesté Carnaval

30/12/2019 | Grand angle
Les vertes vallées d’Alsace

Cet été que diriez-vous de crapahuter du nord au sud de l’Alsace ? Vous renonceriez à des heures interminables (c’est loin…

Les vertes vallées d’Alsace

12/07/2017 | Grand angle
L’ART, C’EST CE QUI REND LA VIE PLUS INTÉRESSANTE QUE L’ART

Robert Filliou   Pour le grand retour de la saison culturelle, Bibouille vous propose d’aborder, via des grandes pistes de…

L’ART, C’EST CE QUI REND LA VIE PLUS INTÉRESSANTE QUE L’ART

03/09/2020 | Grand angle
Plonger dans les thermes de Badenweiler…

  Tout public – Thermes et spa En cette période, le froid palpable et les températures qui nous frisent nous…

Plonger dans les thermes de Badenweiler…

07/01/2019 | Actualités, Grand angle
Planètes alignées

Après les plantes (cf. Bibouille n. 101), pourquoi pas l’astronomie ? C’est que les mois de mars et avril et…

Planètes alignées

26/02/2021 | Grand angle
À table !

Les réjouissances de fin d’année riment avec délices et on peut dire qu’en Alsace on a de la chance car…

À table !

21/11/2017 | Grand angle
Parc Animalier de Sainte-Croix 2018

Nouvelle année record pour le Parc Animalier en 2017 avec 328 000 visiteurs ! En progression constante, Sainte-Croix a doublé le nombre…

Parc Animalier de Sainte-Croix 2018

22/01/2018 | Grand angle
Les Vosges en vogue

Le solstice d’été sonne à la porte et en marge des parcs et des gravières, Bibouille vous propose de passer…

Les Vosges en vogue

09/05/2019 | Grand angle
Les maisons du moulin

À l’honneur de ce numéro : Mulhouse, cette grande ville du sud de l’Alsace cosmopolite et « jeune » qui…

Les maisons du moulin

19/05/2017 | Grand angle
Le Kochersberg, quel beau jardin !

… se serait écrié Louis XIV, en découvrant pour la première fois le Kochersberg du haut du col de Saverne….

Le Kochersberg, quel beau jardin !

04/07/2017 | Focus, Grand angle
SPÉCIAL NEIGE

Sortir… S’aérer l’esprit et le corps, profiter de ce décor à couper le souffle que nous offre notre belle région…

SPÉCIAL NEIGE

07/01/2019 | Actualités, Grand angle
Alsace insolite

Après un été à s’être réchauffé — tant bien que mal — aux rayons du soleil, Bibouille vous invite pour…

Alsace insolite

20/09/2017 | Grand angle
Pâques ou pas cap’ ?

Pour certain·es, Pâque(s) est un jardin où, enfant, l’on cherchait des oeufs en chocolat. Pour d’autres, c’est un gâteau en…

Pâques ou pas cap’ ?

04/03/2019 | Grand angle
Prima Vera

« Venez, je veux aimer, être juste, être doux, Croire, remercier confusément les choses , (…) Ô printemps ! bois…

Prima Vera

05/03/2020 | Grand angle