Bibouille

Le billet de Valérie Dietrich

Publié le 30/12/2020 | Billet d'humeur

Ma fille avait deux ans lorsqu’elle m’a dit qu’elle ne souhaitait plus porter de jupe, ni de robe. Aujourd’hui elle en a 12 et rien n’a changé : il est où le problème ?

Ma fille avait trois ans lorsqu’à l’école maternelle elle a commencé à porter des tee-shirts de super héros, et de façon générale des « vêtements de garçons » : il est où le problème ?

Ma fille avait quatre ans quand elle a demandé à fêter son anniversaire avec les copains, et qu’il n’y avait que des copains et pas de copine : il est où le problème ?

Ma fille avait cinq ans lorsqu’elle préférait courir et faire du foot avec les garçons dans la cour de récréation : il est où le problème ?

Ma fille avait six ans lorsque dans chaque jeu de rôle, chaque histoire qu’elle incarnait elle choisissait pour elle un prénom de garçon : il est où le problème ?

Ma fille avait sept ans lorsque son grand copain depuis la maternelle lui a tourné le dos, du jour au lendemain, parce que malgré tout c’est une fille même si c’est aussi un garçon : le début des problèmes ?

Ma fille avait huit ans lorsqu’elle était de temps en temps invitée à un anniversaire. Un anniversaire de copain où souvent elle était la seule fille : il est où le problème ?

Ma fille avait neuf ans lorsqu’elle s’est questionnée sur son genre : qui suis-je ? Peut-on faire les mêmes choses que les garçons lorsqu’on est une fille ? Est-ce que j’ai un « problème » ?

Ma fille avait dix ans lorsqu’elle a trouvé sa réponse : je suis bien une fille mais une fille à ma façon, une fille proche des garçons : il est où le problème ?

Ma fille avait onze ans lorsqu’elle est entrée au collège et qu’elle a eu envie de s’affirmer en développant son style vestimentaire et en se coupant les cheveux courts : il est où le problème ?

Aujourd’hui, à 12 ans, depuis qu’elle porte les cheveux courts, tout le monde pense que c’est un garçon, alors parfois elle se remet à douter.
Mais pire encore, elle se fait interpeller quasi quotidiennement au collège sur son identité : t’es un garçon ? tu vas te faire opérer ? tu te sens quoi dans ta tête ?…. et une fois sur deux ces échanges débouchent sur des insultes : pute, PD… j’en passe et des bien pires.

Aussi ma question est toute simple : entre nous, C’EST QUOI VOTRE PROBLÈME ?

Partager cet article  

Mais encore

Tous ces « faut-il ? »

En matière d’éducation, il est toujours dangereux d’écouter la parole d’un professeur, aussi Ouille fut-il. Car élever des enfants revient…

Tous ces « faut-il ? »

21/11/2014 | Billet d'humeur
Le billet de de le fifille de Valérie Dietrich : NOËL À MA FAÇON

Pour moi, Noël ça représente plein de choses… C’est là que vous allez me dire : les cadeaux, le sapin…

Le billet de de le fifille de Valérie Dietrich : NOËL À MA FAÇON

14/11/2022 | Billet d'humeur
Le billet de Valérie Dietrich : « Ce n’est que le début »

« Ce n’est que le début » Apparemment « ce n’est que le début » et pourtant je me sens déjà démunie. L’adolescence me dit-on,…

Le billet de Valérie Dietrich : « Ce n’est que le début »

05/03/2020 | Billet d'humeur
Mon collège idéal

Le billet de le fille de Valérie Dietrich Ça y est j’ai trouvé l’école rêvée ! Un collège où la…

Mon collège idéal

07/09/2021 | Billet d'humeur
Le billet de Valérie Dietrich : PROMENONS-NOUS DANS LES BOIS

PROMENONS-NOUS DANS LES BOIS Pour certains, la forêt est un lieu sécurisant, loin de la ville et de ses tumultes….

Le billet de Valérie Dietrich : PROMENONS-NOUS DANS LES BOIS

13/05/2022 | Billet d'humeur
DIS, ON JOUE ?

Jouer est une véritable passion pour moi. Non pas jouer à un jeu de société, de cartes, de plateau ou…

DIS, ON JOUE ?

07/09/2023 | Billet d'humeur
Le billet de Valérie Dietrich : HOMMAGE À LA LENTEUR

– Dépêche-toi de finir ton petit déjeuner, ton goûter, ton dîner. – Dépêche-toi de faire tes devoirs, de ranger ta…

Le billet de Valérie Dietrich : HOMMAGE À LA LENTEUR

10/05/2023 | Billet d'humeur
Le billet de la fille de Valérie Dietrich

Salut, Je suis la fille de Valérie qui écrit habituellement ce billet d’humeur. D’ailleurs quand ma mère me lit les…

Le billet de la fille de Valérie Dietrich

26/02/2021 | Billet d'humeur
Le billet de Valérie Dietrich : D’AVENTURES EN AVENTURES

Je viens de rentrer de la fête de la musique. J’y ai fait un tour, avec ma fille. Histoire de…

Le billet de Valérie Dietrich : D’AVENTURES EN AVENTURES

28/06/2022 | Billet d'humeur
ELLE ET MOI

Il y a des jours où je me sens démunie, perdue, abattue. Des jours où je me demande pourquoi cette…

ELLE ET MOI

10/01/2023 | Billet d'humeur
LA BOUCLE EST BOUCLÉE

Je me souviens avoir commencé à écrire ce billet quelques petits mois avant de tomber enceinte. J’ai évoqué la découverte…

LA BOUCLE EST BOUCLÉE

23/02/2023 | Billet d'humeur
Tant va la cruche à l’eau…

Je sais rarement à l’avance ce que je vais raconter. De quoi va parler mon prochain billet. Ce n’est qu’au…

Tant va la cruche à l’eau…

11/01/2018 | Billet d'humeur
La nostalgie tarifiée

Depuis pas mal de temps, le Professeur Ouille se demande ce qui pousse notre société à survaloriser un passé abusivement…

La nostalgie tarifiée

30/12/2014 | Billet d'humeur
LE BILLET DE VALÉRIE DIETRICH

LE MONDE DE DEMAIN Dans son édito Lucie évoque la part de déraison nécessaire au maintien d’un journal papier dans…

LE BILLET DE VALÉRIE DIETRICH

05/11/2021 | Billet d'humeur
Questions de fille(s)

L’édito de Valérie Dietrich Paru dans Bibouille #68   Depuis ma sortie de cette période de l’enfance où je me…

Questions de fille(s)

19/05/2015 | Billet d'humeur
L’urgence de ne rien faire

Les vacances s’accompagnent de l’entrée dans un espace-temps bien particulier, propice au « rien faire ». Le professeur s’intéresse –…

L’urgence de ne rien faire

05/08/2014 | Billet d'humeur
Un trop plein de réalités ?

  Nous sommes fin décembre et à la différence des autres années je n’éprouve ni réelle excitation ni soulagement à…

Un trop plein de réalités ?

26/02/2016 | Billet d'humeur
Maxime

J’ai si mal. Un jour sombre tu m’as écrit : « aujourd’hui je me suis lavé avec mes larmes ». Depuis une…

Maxime

31/12/2019 | Billet d'humeur