Bibouille

Le billet de Valérie Dietrich : HOMMAGE À LA LENTEUR

Publié le 10/05/2023 | Billet d'humeur

– Dépêche-toi de finir ton petit déjeuner, ton goûter, ton dîner.
– Dépêche-toi de faire tes devoirs, de ranger ta chambre, de préparer ton sac. – Dépêche-toi de prendre ta douche, te laver les dents, d’aller au lit.

Les journées de nos enfants, et bien sûr les nôtres, sont une succession de tâches que nous réalisons dans la précipitation, sans conscience du moment présent.

L’esprit obnubilé par l’instant d’après, le planning à respecter.
Nous rythmons nos vies à la manière des tambours qui coordonnaient les rameurs des galères.

Baoum ! Baoum ! Baoum ! Arriver à l’heure à la crèche, à l’école, au travail. Toum ! Toum ! Toum ! Assimiler, travailler, restituer.
Pam ! Pam ! Pam ! Courses, devoirs, dîner.

La cadence est souvent infernale et la charge mentale tout aussi assommante.
Mais alors pourquoi ?
Évidemment ! On s’est tous déjà posé cette question. Rapidement. Vite fait. Parce qu’on a tôt fait de se trouver dans l’impasse.
Mais en vrai de vrai comme disent les enfants : pourquoi s’impose-t’on cela ?
Par le truchement conjoint des nouvelles technologies, de la globalisation, de l’évolution des modes de vie, la société avance toujours plus vite.
Et nous ? On se contraint à suivre la cadence par crainte d’être mis au ban ? De rester sur le bord du chemin ?

– Si ça ne tenait qu’à moi, je vivrais différemment. Mais je le fais pour mes enfants. Pour ne pas les exclure, leur donner un maximum de chances. L’avenir est incertain.

Mais n’est-ce pas précisément parce que l’avenir est perçu comme incertain – parce qu’en réalité, quel que soit le lieu ou l’époque il l’est toujours, à des degrés différents – que c’est le moment de se le réapproprier ? De l’alimenter différemment. Avec audace et créativité. En confiance et en bienveillance.
Retrouver le goût du temps ?

Ces derniers mois. Un, puis deux, puis trois amis se sont figés. Leurs corps ont lâché. L’arrêt s’est imposé.
Et s’il fallait nous préserver ?
Et si collectivement nous rendions hommage à la lenteur. Au temps de la réflexion, de la gestation, de l’ennui.

Et si collectivement nous échangions sur le sujet ? Facebook « Hommage à la lenteur ».

Partager cet article  

Mais encore

Y’A PLUS D’ESPOIR !?

Je suis dans une réalité source d’une grande colère. En cause ? Une fois encore l’école, et plus précisément le…

Y’A PLUS D’ESPOIR !?

06/03/2024 | Billet d'humeur
Tous ces « faut-il ? »

En matière d’éducation, il est toujours dangereux d’écouter la parole d’un professeur, aussi Ouille fut-il. Car élever des enfants revient…

Tous ces « faut-il ? »

21/11/2014 | Billet d'humeur
Coquillages et crustacés

L’été pointe le bout de son nez et pour la première fois j’ai programmé à l’avance cinq jours pour changer…

Coquillages et crustacés

03/07/2023 | Billet d'humeur
Mon collège idéal

Le billet de le fille de Valérie Dietrich Ça y est j’ai trouvé l’école rêvée ! Un collège où la…

Mon collège idéal

07/09/2021 | Billet d'humeur
Le billet de la fille de Valérie Dietrich

MA MÈRE NE COMPREND PAS MA PASSION POUR LES FIGURINES POPS ! À chaque fois que je vais dans un…

Le billet de la fille de Valérie Dietrich

06/01/2022 | Billet d'humeur
Le billet de Valérie Dietrich : PROMENONS-NOUS DANS LES BOIS

PROMENONS-NOUS DANS LES BOIS Pour certains, la forêt est un lieu sécurisant, loin de la ville et de ses tumultes….

Le billet de Valérie Dietrich : PROMENONS-NOUS DANS LES BOIS

13/05/2022 | Billet d'humeur
Un trop plein de réalités ?

  Nous sommes fin décembre et à la différence des autres années je n’éprouve ni réelle excitation ni soulagement à…

Un trop plein de réalités ?

26/02/2016 | Billet d'humeur
Infantilités croisées

Sites Internet, médecins, télévisions, affichages urbains, supérieurs hiérarchiques… Ce coup-ci, le Professeur avoue qu’il n’en peut plus de voir et…

Infantilités croisées

11/03/2015 | Billet d'humeur
Le billet de Valérie Dietrich : « Ce n’est que le début »

« Ce n’est que le début » Apparemment « ce n’est que le début » et pourtant je me sens déjà démunie. L’adolescence me dit-on,…

Le billet de Valérie Dietrich : « Ce n’est que le début »

05/03/2020 | Billet d'humeur
Épilogue ?

Le 8 mars dernier, ma fille a repris les cours le cœur lourd. Retour au collège après une trêve de…

Épilogue ?

17/06/2021 | Billet d'humeur
Des comptines belles et rebelles

Quand la folie du politiquement correct aura transformé notre monde en champ aseptisé et les enfants en produits pasteurisés, le…

Des comptines belles et rebelles

06/06/2014 | Billet d'humeur
Questions de fille(s)

L’édito de Valérie Dietrich Paru dans Bibouille #68   Depuis ma sortie de cette période de l’enfance où je me…

Questions de fille(s)

19/05/2015 | Billet d'humeur
DIS, ON JOUE ?

Jouer est une véritable passion pour moi. Non pas jouer à un jeu de société, de cartes, de plateau ou…

DIS, ON JOUE ?

07/09/2023 | Billet d'humeur
Une partition mouvementée

Après avoir essayé de vous convaincre de mettre vos enfants au repos, le professeur s’intéresse de plus près au mot…

Une partition mouvementée

22/09/2014 | Billet d'humeur
Le billet de de le fifille de Valérie Dietrich : NOËL À MA FAÇON

Pour moi, Noël ça représente plein de choses… C’est là que vous allez me dire : les cadeaux, le sapin…

Le billet de de le fifille de Valérie Dietrich : NOËL À MA FAÇON

14/11/2022 | Billet d'humeur
L’urgence de ne rien faire

Les vacances s’accompagnent de l’entrée dans un espace-temps bien particulier, propice au « rien faire ». Le professeur s’intéresse –…

L’urgence de ne rien faire

05/08/2014 | Billet d'humeur
Le billet de Valérie Dietrich

Ma fille avait deux ans lorsqu’elle m’a dit qu’elle ne souhaitait plus porter de jupe, ni de robe. Aujourd’hui elle…

Le billet de Valérie Dietrich

30/12/2020 | Billet d'humeur
Le billet de la fille de Valérie Dietrich

Salut, Je suis la fille de Valérie qui écrit habituellement ce billet d’humeur. D’ailleurs quand ma mère me lit les…

Le billet de la fille de Valérie Dietrich

26/02/2021 | Billet d'humeur