Bibouille

Une partition mouvementée

Publié le 22/09/2014 | Billet d'humeur

Après avoir essayé de vous convaincre de mettre vos enfants au repos, le professeur s’intéresse de plus près au mot star de cette période de rentrée scolaire un peu particulière : le rythme.

Tout ceux qui habitent avec des enfants ou en côtoient quotidiennement savent plus que quiconque ce que le mot « rythme », sous ses innombrables acceptations, veut dire. Du lever au coucher, il faut jongler avec virtuosité pour proposer, discuter, analyser, respecter, adaptar, bousculer, inventer, réinventer autant de façon de comprendre et d’occuper la jeunesse. Et ce, du premier au dernier jour de l’année. Car le rythme c’est un peu le sel de la vie voire son essence même.

Des rythmes biologiques à harmoniser

L’enfant, cet être de chair et de sang d’apparence si innocente et éthérée (qui vient de rigoler?), cache en fait une véritable horloge de précision soumise aux heures et aux saisons. Un tempo en fait très renseigné par le milieu médical qui sait proposer les meilleurs moments de la journée pour chaque type d’activité. Par exemple, vers 6-8 ans observe-t-on visiblement un besoin de lumière vers 9h, un pic de vigilance vers 10h (idéal pour les apprentissages), une forme physique optimale vers 17h, etc. Une approche passionnante mais très terre à terre, à l’image de notre époque plus encline à chiffrer les rythmes qu’à les ressentir.

Des rythmes scolaires cacophoniques

Les rythmes ne sont pas toujours naturels. Ils peuvent aussi être terrifiants lorsqu’ils sont remodelés de façon trop technocratique. Ainsi, c’est probablement le type d’étude précitée(1) qui a servi de base (ou d’excuse) pour transformer les emplois du temps scolaires en véritable gruyère(2). Ne tirons pas sur l’ambulance, mais ceux qui ont pondu ces partitions biscornues à usage des élèves de maternelle et du primaire pour l’année à venir, ont dû faire à la fois Polytechnique et le Conservatoire avec une prédilection pour l’étude des œuvres ultra-contemporaines et très déconstruites(3).

Des rythmes familiaux en mode alternatif

Avant d’aller défiler au rythme d’une rentrée qui s’annonce en tous points entre allegro et vivace(4), il va falloir jongler habilement pour ne pas perdre le tempo. Surtout si, en plus d’avoir inscrits vos petits à des activités musicales ou sportives vous êtes aussi distraits que le Professeur. Auquel cas, à moins d’avoir un véritable chef d’orchestre à la maison(5), préparez vous à des moments cocasses et à quelques fausses notes.

1. De nombreuses études sont disponibles sur le web dont : http://www.ac-limoges.fr/ia87/IMG/pdf/a_projeter.pdf

2. Eh oui, il n’y a pas de trous dans le gruyère mais évoquer ceux de l’emmental ça le fait moins non ? Si le sujet vous intéresse : http://www.produits-laitiers.com/2010/11/22/pourquoi-y-a-t-il-des-trous-dans-l-emmental/

3. Difficile de rendre la complexité évidente lorsqu’on ne s’appelle pas Bach

4. Allegro : 112 à 120 pulsations/minute, Vivace : 138 à 160 pulsations/minutes

5. Spéciale dédicace à la femme du Professeur 😉

Partager cet article  

Mais encore

Un trop plein de réalités ?

  Nous sommes fin décembre et à la différence des autres années je n’éprouve ni réelle excitation ni soulagement à…

Un trop plein de réalités ?

26/02/2016 | Billet d'humeur
Le billet de Valérie Dietrich : « Ce n’est que le début »

« Ce n’est que le début » Apparemment « ce n’est que le début » et pourtant je me sens déjà démunie. L’adolescence me dit-on,…

Le billet de Valérie Dietrich : « Ce n’est que le début »

05/03/2020 | Billet d'humeur
Tous ces « faut-il ? »

En matière d’éducation, il est toujours dangereux d’écouter la parole d’un professeur, aussi Ouille fut-il. Car élever des enfants revient…

Tous ces « faut-il ? »

21/11/2014 | Billet d'humeur
La nostalgie tarifiée

Depuis pas mal de temps, le Professeur Ouille se demande ce qui pousse notre société à survaloriser un passé abusivement…

La nostalgie tarifiée

30/12/2014 | Billet d'humeur
Questions de fille(s)

L’édito de Valérie Dietrich Paru dans Bibouille #68   Depuis ma sortie de cette période de l’enfance où je me…

Questions de fille(s)

19/05/2015 | Billet d'humeur
Infantilités croisées

Sites Internet, médecins, télévisions, affichages urbains, supérieurs hiérarchiques… Ce coup-ci, le Professeur avoue qu’il n’en peut plus de voir et…

Infantilités croisées

11/03/2015 | Billet d'humeur
Des comptines belles et rebelles

Quand la folie du politiquement correct aura transformé notre monde en champ aseptisé et les enfants en produits pasteurisés, le…

Des comptines belles et rebelles

06/06/2014 | Billet d'humeur
Tant va la cruche à l’eau…

Je sais rarement à l’avance ce que je vais raconter. De quoi va parler mon prochain billet. Ce n’est qu’au…

Tant va la cruche à l’eau…

11/01/2018 | Billet d'humeur
L’urgence de ne rien faire

Les vacances s’accompagnent de l’entrée dans un espace-temps bien particulier, propice au « rien faire ». Le professeur s’intéresse –…

L’urgence de ne rien faire

05/08/2014 | Billet d'humeur
Maxime

J’ai si mal. Un jour sombre tu m’as écrit : « aujourd’hui je me suis lavé avec mes larmes ». Depuis une…

Maxime

31/12/2019 | Billet d'humeur