Bibouille

DIS, ON JOUE ?

Publié le 07/09/2023 | Billet d'humeur

Jouer est une véritable passion pour moi.
Non pas jouer à un jeu de société, de cartes, de plateau ou quelle que soit sa forme, même si le tarot a animé de nombreuses soirées lorsque j’étais étudiante.
Pas plus que de jouer à des jeux vidéo, notamment de simulation, tout simplement parce que je me l’interdis. Je peux passer des jours et des nuits entières à développer des civilisations, des villes, vies. Je ne travaille plus, ne dors plus, je ne sors plus de chez moi. Je rêve pixels, je pense stratégie.
Non, je ne parle pas de ces jeux-là. Mais des petits jeux que l’on invente ensemble, dans nos interactions avec les autres. Ces mécanismes que j’aime mettre en place pour accéder à la créativité, à l’imagination des gens qui m’entourent et de ceux que je rencontre. De petites règles sous forme de missions qui donnent une impulsion aux interactions sociales et les amènent dans des endroits insoupçonnables. Je trouve ça riche, drôle, stimulant.

Plus jeune, j’ai ouvert une boîte postale : y a-t-il des personnes ici qui se souviennent des boîtes postales ? J’ai communiqué l’adresse autour de moi en demandant qu’on m’envoie une carte (phase 1). Mais aussi que ces mêmes personnes demandent à leur entourage de m’envoyer une carte (phase 2). Et ainsi de suite. J’ai obtenu quelques cartes, lues avec délectation. À une autre époque encore, quand je sortais dans un bar j’avais parfois sur moi une carte timbrée avec mon adresse. Je choisissais des gens et leur demandais de m’écrire.

Il y a quelques jours, je fêtais mon anniversaire dans un bar avec des amis.
J’ai ramené un cahier et un stylo et j’ai demandé à tout le monde de s’imaginer en vacances et de m’écrire une carte pour me donner des nouvelles. Une fois rentrée, lire le cahier était un vrai cadeau. Découvrir les écritures, la folie de certains, la tendresse de certains autres. Je garde précieusement ces collectes.

Toutefois ces petits jeux ne se bornent pas à l’écriture de cartes, même si j’adore ça, j’ai aussi organisé des chasses aux trésors pour faire passer des messages, donné des rendez-vous insolites, proposé l’écriture de poèmes à quatre mains lorsque je ne parlais pas la langue de l’autre… et tant d’autres jeux qui ont souvent pris la forme de belles aventures humaines.

 

Partager cet article  

Mais encore

Le billet de Valérie Dietrich : AVANT….

Avant les attentats de Charlie Hebdo, il y a déjà sept ans, je n’avais jamais remis en question la liberté…

Le billet de Valérie Dietrich : AVANT….

02/09/2022 | Billet d'humeur
La nostalgie tarifiée

Depuis pas mal de temps, le Professeur Ouille se demande ce qui pousse notre société à survaloriser un passé abusivement…

La nostalgie tarifiée

30/12/2014 | Billet d'humeur
Mon collège idéal

Le billet de le fille de Valérie Dietrich Ça y est j’ai trouvé l’école rêvée ! Un collège où la…

Mon collège idéal

07/09/2021 | Billet d'humeur
Maxime

J’ai si mal. Un jour sombre tu m’as écrit : « aujourd’hui je me suis lavé avec mes larmes ». Depuis une…

Maxime

31/12/2019 | Billet d'humeur
Infantilités croisées

Sites Internet, médecins, télévisions, affichages urbains, supérieurs hiérarchiques… Ce coup-ci, le Professeur avoue qu’il n’en peut plus de voir et…

Infantilités croisées

11/03/2015 | Billet d'humeur
Un trop plein de réalités ?

  Nous sommes fin décembre et à la différence des autres années je n’éprouve ni réelle excitation ni soulagement à…

Un trop plein de réalités ?

26/02/2016 | Billet d'humeur
LA BOUCLE EST BOUCLÉE

Je me souviens avoir commencé à écrire ce billet quelques petits mois avant de tomber enceinte. J’ai évoqué la découverte…

LA BOUCLE EST BOUCLÉE

23/02/2023 | Billet d'humeur
Le billet de Valérie Dietrich : PARFOIS

Dans son Grand Angle, Lucie, notre rédactrice en chef, nous parle des « mauvaises » herbes. De leur vivacité, leur…

Le billet de Valérie Dietrich : PARFOIS

16/03/2022 | Billet d'humeur
Le billet de Valérie Dietrich : HOMMAGE À LA LENTEUR

– Dépêche-toi de finir ton petit déjeuner, ton goûter, ton dîner. – Dépêche-toi de faire tes devoirs, de ranger ta…

Le billet de Valérie Dietrich : HOMMAGE À LA LENTEUR

10/05/2023 | Billet d'humeur
Des comptines belles et rebelles

Quand la folie du politiquement correct aura transformé notre monde en champ aseptisé et les enfants en produits pasteurisés, le…

Des comptines belles et rebelles

06/06/2014 | Billet d'humeur
Le billet de de le fifille de Valérie Dietrich : NOËL À MA FAÇON

Pour moi, Noël ça représente plein de choses… C’est là que vous allez me dire : les cadeaux, le sapin…

Le billet de de le fifille de Valérie Dietrich : NOËL À MA FAÇON

14/11/2022 | Billet d'humeur
Tant va la cruche à l’eau…

Je sais rarement à l’avance ce que je vais raconter. De quoi va parler mon prochain billet. Ce n’est qu’au…

Tant va la cruche à l’eau…

11/01/2018 | Billet d'humeur
Le billet de Valérie Dietrich

Ma fille avait deux ans lorsqu’elle m’a dit qu’elle ne souhaitait plus porter de jupe, ni de robe. Aujourd’hui elle…

Le billet de Valérie Dietrich

30/12/2020 | Billet d'humeur
Y’A PLUS D’ESPOIR !?

Je suis dans une réalité source d’une grande colère. En cause ? Une fois encore l’école, et plus précisément le…

Y’A PLUS D’ESPOIR !?

06/03/2024 | Billet d'humeur
LE BILLET DE VALÉRIE DIETRICH

LE MONDE DE DEMAIN Dans son édito Lucie évoque la part de déraison nécessaire au maintien d’un journal papier dans…

LE BILLET DE VALÉRIE DIETRICH

05/11/2021 | Billet d'humeur
Tous ces « faut-il ? »

En matière d’éducation, il est toujours dangereux d’écouter la parole d’un professeur, aussi Ouille fut-il. Car élever des enfants revient…

Tous ces « faut-il ? »

21/11/2014 | Billet d'humeur
Le billet de Valérie Dietrich : PROMENONS-NOUS DANS LES BOIS

PROMENONS-NOUS DANS LES BOIS Pour certains, la forêt est un lieu sécurisant, loin de la ville et de ses tumultes….

Le billet de Valérie Dietrich : PROMENONS-NOUS DANS LES BOIS

13/05/2022 | Billet d'humeur
L’urgence de ne rien faire

Les vacances s’accompagnent de l’entrée dans un espace-temps bien particulier, propice au « rien faire ». Le professeur s’intéresse –…

L’urgence de ne rien faire

05/08/2014 | Billet d'humeur