Bibouille

DU LABO AUX CUISTOTS

Publié le 10/05/2023 | À table , Recette

Au XVIe, poursuivant des travaux anciens, Blaise Pascal montra l’intérêt du vide. À quoi sert-il ? Cette question mérite qu’on s’y penche, fourchette à la main.

Au commencement était le vide

Pour faire le vide, on met le bouillonnement de ses pensées sur « off », on s’isole dans un endroit calme. On peut aussi se débarrasser d’objets devenus inutiles, hors d’usage ou encombrants. On agit en retirant de la matière pour libérer de l’espace, cet air que d’autres nous « pompent » parfois un peu trop dont nous avons besoin pour nous ressourcer, nous apaiser ou nous recentrer. Le vide, « matière » impalpable, fascine depuis des siècles, au point que Denis Papin tente d’inventer une première machine à en fabriquer. Nous sommes au XVIIe siècle.

La pression de la conservation

Paradoxalement, les expériences montrent progressivement l’intérêt du vide pour la transformation des aliments. Benjamin Franklin, au XVIIIe siècle, met en évidence que l’atmosphère joue un rôle déterminant dans l’ébullition et la mise sous pression. À cette époque, une méthode de conservation consiste à recouvrir de gras des aliments enfermés dans des pots en terre cuite. Le sel, le sucre, le vinaigre et le séchage aident eux aussi à augmenter la durée de conservation. Fin XVIIIe siècle, Nicolas Appert résout le problème en inventant la stérilisation. Ce procédé tue les bactéries en cuisant un aliment dans un récipient hermétiquement clos.

Du plastique au gastronomique

Très vite, l’industrie s’empare du procédé. En 1920, de la charcuterie cuite sous vide apparaît aux États-Unis. En France, remarquant que les vessies de porcs se rétractent à la cuisson, on envisage de produire des aliments ainsi protégés pour les soldats. La société américaine Grace-Cryovac achète le brevet et développe dans les années 1950 les poches en plastique alimentaire. En France, en 1974, Georges Pralus, collaborant avec Bruno Goussault, propose le principe aux chefs Trois- gros. C’est une réussite et Georges Parlus élabore des dizaines de recettes. Le sous vide est enseigné avec succès depuis 1991, participant depuis à la renommée de plusieurs grandes tables.

 


LA RECETTE

Si les machines sous vide se sont démocratisées, leurs performances atteignent rarement celles des professionnels. Autant se tourner vers des principes simples, anciens et savoureux.

 

 

Pickles de butternut pour 8 personnes

Ingrédients

650 g pulpe de courge butternut (2 butternuts), 35 cl vinaigre de cidre,125 g sucre, 10 grains de poivre noir, 6 clous de girofle, 6 baies de piment de la Jamaïque, 2 bâtons de cannelle, 2 feuilles de laurier

À vos tabliers !

Pour 2 gros bocaux :

  • Ébouillantez 2 bocaux de 350 g et leur couvercle. Retournez-les sur un torchon et laissez-les sécher. Coupez la courge en morceaux de 2 cm de côté.
  • Dans une casserole, mélangez le vinaigre, le sucre et 22 cl d’eau. Portez à ébullition. Ajoutez les épices, le laurier et les cubes de courge, couvrez, portez à ébullition et laissez cuire 25 min environ, jusqu’à ce qu’ils soient tendres.
  • Répartissez les cubes de courge et les épices dans les bocaux. Couvrez de liquide jusqu’à 1 cm du bord. Vissez les couvercles. Mettez-les dans une marmite d’eau bouillante, en veillant à ce qu’ils soient recouverts d’eau et stérilisez 20 min. Laissez-les refroidir hors de l’eau.
  • Placez les pickles 2 semaines dans un endroit frais avant de les gouter. Utilisez comme des cornichons et servez avec les charcuteries, les viandes froides ou glissez-les dans les sandwiches.

C’est prêt !

 


 

Partager cet article  

Mais encore

Crêpes coloré

Pour 3 personnes Ingrédients 300g de farine 3 oeufs 50g de beurre fondu ó c. à café de bicarbonate 2…

Crêpes coloré

10/01/2024 | Recette
Le bon coin de Corinne #99

La Ferme RIEDINGER est une institution à Hœrdt, un point de ravitaillement en circuit court bien connu des villages alentours….

Le bon coin de Corinne #99

03/09/2020 | À table, Le bon coin
Le bon coin de Corinne : Au petit marché d’Alsace

« Au petit marché d’Alsace » propose des fruits, légumes et autres produits régionaux, cultivés par des producteurs locaux… et…

Le bon coin de Corinne : Au petit marché d’Alsace

14/11/2022 | À table, Le bon coin
Tiramisu au pain d’épices et mandarines

Pour terminer cette année sur une note douce … voici une version légère et originale du traditionnel tiramisu. Découvert il…

Tiramisu au pain d’épices et mandarines

13/11/2020 | Recette
Le bon coin de Corinne

L’Allégorie Pour déguster de délicieux croissants, rendez-vous à L’Allégorie. Aux commandes de cette boulangerie-pâtisserie, Sébastien Vaille. En 2022, il dispute…

Le bon coin de Corinne

10/01/2023 | Le bon coin
VOYAGE, VOYAGE

La route de la Soie a transformé le commerce européen… et nos cuisines ! De nombreux aventuriers s’y sont risqués…

VOYAGE, VOYAGE

06/01/2022 | À table
LE CROISSANT

Divinement beau, délicieusement bon, de lune ou feuilleté, le croissant nous ravit depuis longtemps.     Coup fourré    …

LE CROISSANT

10/01/2023 | À table, Recette
À table ! : Le bon coin de Corinne

Confiserie Florian Depuis 1949, la confiserie Florian, établie dans l’arrière-pays grassois, décline les fleurs en délices pour les papilles. Parmi…

À table ! : Le bon coin de Corinne

13/05/2022 | Le bon coin
À table : L’OR DES PRÉS

Le pissenlit, connu des médecines chinoise et ayurvédique depuis plus de deux mille ans, ne l’est en Europe que depuis le…

À table : L’OR DES PRÉS

16/03/2022 | À table
RACINES DE TERRE AU CARRÉ

Nantosuelta, Asintmah, Pachamama, Dana, Gaïa…, c’est la Terre, mère nourricière à qui les plus belles plantes doivent tout, plongeant leurs…

RACINES DE TERRE AU CARRÉ

10/01/2024 | À table
Le bon coin de Corinne

Selon l’OPABA (Organisation Professionnelle Biologique en Alsace) il existe plusieurs options en Alsace pour manger des œufs bio, depuis 2018…

Le bon coin de Corinne

29/06/2020 | Le bon coin
TEA PARTY

Du thé, on pourrait faire un roman fleuve. On se contentera d’un bon feuillet à l’anglaise ; même s’il faut…

TEA PARTY

02/09/2022 | Recette
Ô BENTO

Quelle différence entre une lunch box et son homologue japonais ? Le souci du détail, assurément ! Du sec au…

Ô BENTO

06/09/2023 | À table, Recette
HARO AUX FAYOTS ET VIVENT LES HARICOTS !

Laissons les rapporteurs de côté et suivons le fil vert d’un légume bien aimé.     Mister Bean Certes, le…

HARO AUX FAYOTS ET VIVENT LES HARICOTS !

28/06/2022 | À table
Le berewecke de Noël

Pour sûr, le berewecke, c’est meilleur que les bonbecs, que les cheesecakes et pancakes ! Et en plus, c’est LE…

Le berewecke de Noël

13/11/2020 | Recette
TOUCHE PAS À MON POTIMARRON

Le nom « potimarron » est en réalité une contraction des mots potiron et marron, dont son goût se rapproche….

TOUCHE PAS À MON POTIMARRON

14/11/2022 | À table, Recette
Le bon coin de Corinne : Ferme Müller

En 2000, Nicole Müller reprend la ferme familiale, avec son mari Étienne, rejoints par leur fils Loïc. La ferme propose…

Le bon coin de Corinne : Ferme Müller

23/02/2023 | À table, Le bon coin
Ô BENTO : Le bon coin de Corinne

Monbento Monbento est une marque française dont le siège social est implanté à Clermont-Ferrand. Ses produits sont fabriqués dans la…

Ô BENTO : Le bon coin de Corinne

06/09/2023 | À table, Le bon coin