Bibouille

NE VOIS-TU RIEN VENIR

Publié le 06/03/2024 | L'édito

« Anne, ma soeur Anne, ne vois-tu rien venir ? » Et Anne, figée par la peur dans l’attente de son bourreau Barbe bleue, s’emploie à reconnaître et décrire le monde : « Je vois le ciel qui poudroie et l’herbe qui verdoie… »

« Parce que ce n’est que seul, égaré, muet, à pied, que je parviens à reconnaître les choses ». Chez Pasolini, c’est dans le silence et l’errance que le monde redevient familier et peut ainsi, à nouveau, avoir un nom.

Si l’on a besoin, par les sciences, de rendre intelligible le monde qui nous entoure, la poésie elle, va s’occuper de l’impalpable, des sentiments informes, des pensées fragmentaires, de ce qui échappe follement à nos grilles d’analyse composées d’utile et performant.

C’est peut-être un choix inconscient, celui d’avoir daté la journée mondiale de la poésie et la journée mondiale du conte avec l’arrivée du printemps, en tout cas ça fonctionne bien et chez Bibouille, nous avons décidé d’honorer l’inconscience et tout ce qu’elle charrie de poétique. Dans ce numéro, place aux plumes amateurs ou déjà éditées, mi-fermes mi-tremblantes mais remplies d’envie, pour célébrer le langage et le rythme, les histoires et les imaginations, qui nous mettent de l’air un peu partout.

Si Eluard écrivait : « La poésie ne se fera chair et sang qu’à partir du moment où elle sera réciproque [et] cette réciprocité est entièrement fonction de l’égalité du bonheur », courons tous ensemble vers la solidarité poétique, créons de joyeuses correspondances romanesques, afin de ne rien céder à notre joie.

Lucie Olivier

Partager cet article  

Mais encore

QUAND NOUS  HABITIONS TOUS ENSEMBLE

Quand nous habitions tous ensemble Sur nos collines d’autrefois, Où l’eau court, où le buisson tremble, Dans la maison qui…

QUAND NOUS HABITIONS TOUS ENSEMBLE

DOUCEUR DE L’OMBRE

Amie des solitudes et foyer des résistances, royaume des humbles, des oubliés, des vaincus, pays du mystère et de la…

DOUCEUR DE L’OMBRE

27/06/2022 | L'édito
J’AI LA FLEMME

Dans L’art de la paresse, Marc Lemonier nous apprend à réussir une sieste parfaite, construire un hamac sans se fatiguer…

J’AI LA FLEMME

09/05/2023 | L'édito
ET AU MILIEU COULE UNE RIVIÈRE

Je suis allongée dans l’herbe. Une fourmi trace sa route sur mon bras nu, indifférente au changement de terrain. Le…

ET AU MILIEU COULE UNE RIVIÈRE

12/05/2022 | L'édito
BIEN DANS SES RACINES

Saviez-vous que les arbres communiquent entre eux grâce à leurs racines et à des champignons souterrains ? Ce réseau de…

BIEN DANS SES RACINES

08/01/2024 | L'édito
UN GRAIN DE FOLIE

L’arrivée du printemps, c’est le renouveau des plantes dans nos jardins ou balcons et appartements aménagés, mais aussi celui des…

UN GRAIN DE FOLIE

15/03/2022 | L'édito
À QUOI TU JOUES ?

Saviez-vous que le yoyo date de la préhistoire ? C’était une arme utilisée pour assommer les petites bêtes et que…

À QUOI TU JOUES ?

06/09/2023 | L'édito
L’Édito : BLABLABLA

Pour cette rentrée scolaire 2022, où nos enfants vont retrouver leurs amis et découvrir et rencontrer de nouvelles personnes, et…

L’Édito : BLABLABLA

31/08/2022 | L'édito
AGENT DOUBLE

La fin de l’année approche, c’est l’heure de la féerie de Noël : lumières, décorations et musiques sont là pour…

AGENT DOUBLE

28/11/2023 | L'édito
PIED DE NEZ

« Jour après jour, seul sur la colline, L’homme avec un sourire idiot est parfaitement immobile Mais personne ne veut…

PIED DE NEZ

23/02/2023 | L'édito
“Rien derrière et tout devant, comme toujours sur la route” – Kerouac

C’est l’été, et cela fait plusieurs mois que les parents s’organisent : partir quand, où, ça coûte combien, voir qui,…

“Rien derrière et tout devant, comme toujours sur la route” – Kerouac

03/07/2023 | L'édito
Rêver l’école…

…C’est le thème choisi pour ce numéro : des livres au goûter en passant par l’usage des craies et le…

Rêver l’école…

01/09/2021 | L'édito
JE TE PROMETS LA LUNE

Durant le long hiver alsacien, nous passons le plus clair de notre temps dans la nuit. Complice de ces heures…

JE TE PROMETS LA LUNE

10/01/2023 | L'édito