Bibouille

L’amour passe à table

Publié le 06/03/2020 | Recette

La perspective de pouvoir bientôt musarder dans la nature, l’âme bucolique, rend le cœur battant. Les veines submergées de sève  palpitante, nous voici tout émus.

La Reine des neiges
Andersen prête à la Reine de neiges un cœur de glace, propice à l’oubli et morbide. Quand la petite Gerda libère Kay de son emprise au terme d’un long et aventureux voyage, ce sont de jeunes adultes dont la fraternelle amitié enfantine est à l’aube d’un nouvel attachement. L’histoire s’arrête au seuil de cette nouvelle vie, chaleureuse et verdoyante où les glaces ont fondu, marquant la fin de l’hiver.

Les fruits de la Vie
« Le printemps on dit que ça sent la rose, le lilas et puis le jasmin. Pour moi, le printemps ça sent autre chose, Puisqu’on cure la tonne à purin. » chante Ricet Barrier. Notre terre mère nourricière et fertile, on la gratouille, on la chatouille puis on l’ensemence ; parce que vivre d’amour et d’eau fraîche, ça ne dure qu’un temps… Quand l’Humain et la Nature vont de conserve, les récoltes s’annoncent abondantes et savoureuses. Cependant, il arrive que l’estomac plein, le coeur reste vide. Il faut alors employer les grands moyens.

Philtre d’amour
« Alibi de la passion » selon Denis de Rougemont, le philtre d’amour est l’objet de savantes recettes dont les ingrédients les plus réputés sont l’huître, l’asperge, le cèleri, l’ail, le safran, le gingembre, la vanille, le chocolat (…) avec pour seules limites l’imagination du préparateur et la disponibilité saisonnière ou géographique des aliments. Il faut parfois payer de sa personne et contribuer à hauteur d’un cheveu ou d’un ongle. S’y ajoutent quelques autres substances organiques dont on préfère taire l’origine ou quelques plantes dont il faut connaître les effets sous peine de quelques désagréments : la Fontaine nous apprend sportivement les effets de quatre grains d’ellébore… Las, aussi volatile qu’un papillon et leste comme le vent, l’amour insaisissable nous mène par le bout du nez en toute saison.

 

LA RECETTE : CAKE D’AMOUR
En attendant le redoux pour pouvoir gambader le nez au vent, le cœur en fête, voici la recette du Cake d’amour de Peau d’Âne écrite par Jacques Demy, interprétée par Catherine Deneuve sur une musique de Michel Legrand.
Warner Chapell Music France 1970

À vos tabliers…

Préparez votre… préparez votre pâte
Dans une jatte… dans une jatte plate
Et sans plus de discours
Allumez votre… allumez votre four
Prenez de la… prenez de la farine
Versez dans la… versez dans la terrine
Quatre mains bien pesées
Autour d’un puits creu… autour d’un puits creusé
Choisissez quatre… choisissez quatre œufs frais
Qu’ils soient du mat… qu’ils soient du matin frais
Car à plus de vingt jours
Un poussin sort tou… un poussin sort toujours
Un bol entier… un bol entier de lait
Bien crémeux s’il… bien crémeux s’il vous plait
De sucre parsemez
Et vous amalga… et vous amalgamez
Une main de… une main de beurre fin
Un souffle de… un souffle de levain
Une larme de miel
Et un soupçon de… et un soupçon de sel
Il est temps à… il est temps à présent
Tandis que vous… tandis que vous brassez
De glisser un présent
Pour votre fian… pour votre fiancé
Un souhait d’a… un souhait d’amour s’impose
Tandis que la… que la pâte repose
Lissez le plat de beurre
Et laissez cuire une… et laissez cuire une heure

… C’est prêt !

Tags:

Partager cet article